Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Lendemain de fête (2)Et merde ! Il est au courant !« T’es un ouf quand même !_ Jean, dis-moi que j’ai pas fait ça !_ Si mon gars, tu t’es fait ta sœur !_ Putain, je suis trop con… Mais c’est arrivé comment ?_ Vous étiez les deux complètement déchirés. Elle est venue s’avoir sur tes genoux en remuant son p’tit cul sur toi._ C’est sa faute alors !_ Ouais enfin tu la pelotais aussi hein ! On vous a proposé en rigolant d’aller dans une chambre pour faire ça. Vous y êtes allés et on vous a plus revu !_ Putain…_ Vous avez réagi comment à votre réveil ?_ Je me suis réveillé avant elle, on était les deux à poil complètement collés. Je me suis vite barré. Elle a pas l’air de se souvenir…_ N’empêche que tu l’as quand même baisé !_ Ca va tais-toi… Et toi d’ailleurs t’as baisé Eva aussi non ?_ Euh… ouais comment tu sais ?_ La capote dans la cuisine !_ Ah… ouais bon… je dois y aller, ciao »Donc tout le monde est au courant ! Ce qui m’embête le plus, c’est que Coralie va se taper une réputation de merde… Il faut que je sois honnête avec elle. Il faut que je lui dise la connerie qu’on a faite… Je me dirige vers sa chambre. J’inspire un grand coup et je frappe à sa porte.« Ouais ? »J’entre. Coralie est assise sur son lit avec son ordinateur. Comme elle vient de sortir de la douche, bahis firmaları elle n’a sur elle qu’un drap de bain et ses cheveux sont mouillés. Ca va être encore plus difficile de lui avouer comme ça.« Qu’est-ce que tu veux ?_ Tu sais, tu m’as dit que hier soir tu…_ Tu sais avec qui j’ai couché ?_ Oui…_ Alors c’est avec qui ?_ Ben… avec moi…_ Quoi ?! »Je lui explique ce que m’a dit Jean. Je m’attends à recevoir une claque de ma sœur.« Donc on a couché ensemble… Toi non plus tu ne te souviens de rien, me demande-t-elle._ Non je te promets, je l’aurais jamais fait consciemment._ Donc tu ne te souviens pas de moi nue ?_ Juste de ce matin quand je me suis réveillé, mais rien d’hier soir._ C’est dommage hein ! Tu m’as baisé mais tu t’en souviens pas !_ Euh…_ Allez, y a pas de raison ! »Coralie se lève et s’approche à 1 mètre de moi. Et là, elle fait quelque chose que je n’aurais jamais cru ! Elle laisse tomber la serviette qu’elle portait, et se retrouve complètement nue. Je n’ose que timidement regarder le corps dévêtu de ma sœur. Je me sens honteux de la voir ainsi. Ses seins, d’une taille modeste attirent mon regard, mais lorsque gêné je baisse les yeux, me voilà en train de contempler son sexe épilé.Evidemment, devant un tel spectacle, je ne peux retenir une kaçak iddaa érection, soigneusement cachée par mon jeans. Mais Coralie a la mauvaise idée de me demander si je bande. Ne pouvant rien dire, elle prend les choses en mains, si je puis dire. Elle s’approche de moi et fait choir à mes pieds mon jeans et mon caleçon, révélant ainsi mon pénis bien droit. Ma sœur me regarde avec un grand sourire.« Voilà, au moins maintenant on sait comment est foutu l’autre, à défaut de s’en souvenir, déclare Coralie._ Ouais, dis-je, vraiment très gêné._ Bon c’est pas tout ça, mais j’ai du boulot, remballe tout ça et laisse-moi ! »Je remonte donc mon caleçon et mon jeans, tandis que ma sœur va chercher dans son armoire des vêtements. Je vais dans ma chambre et essaie de penser à autre chose, mais son corps nu est comme gravé dans ma rétine comme dans la pierre, ineffaçable, autant que mon érection. J’ai vraiment très envie de me masturber, mais j’ai des remords à le faire en pensant à ma sœur. C’est très étrange de me dire que je me la suis faite, je ne m’en souviens vraiment pas. Mais après l’avoir vue nue, des images se créent dans ma tête. Je vois Coralie se déhancher d’une façon très sexy, puis dans un flash, je la vois couchée sur son lit, me regardant avec envie.Tout ça est plutôt flou, kaçak bahis je vois son visage se remplir de désir et de plaisir. Un plaisir que je lui procure par des mouvements de bassin. Oui, je me vois la pénétrer. J’arrive même à l’entendre gémir, et à sentir la sensation associée à ma vision.Et tout à coup, je remets les pieds sur terre. Sans m’en être rendu compte, j’avais sorti mon pénis et commencé à me branler. D’où la sensation. Mais comment expliquer les gémissements, que j’entends toujours d’ailleurs ? C’est sûr, Coralie est en train de faire exactement la même chose que moi ! Excité comme jamais, je vais l’espionner en train de se faire du bien. Je regarde par la serrure, et je vois ma sœur, allongée sur son lit, une main caressant son clitoris, l’autre insérant deux doigts dans son vagin. Je n’ai même plus besoin de faire fonctionner mon imagination, mes yeux me suffisent ! Je ne peux que me branler comme une furie !Je continue ainsi jusqu’au moment où c’en est trop. J’entends Coralie murmurer mon nom entre deux gémissements. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, et ce ne sont pas que quelques gouttes de sperme qui s’échappent, mais de longs jets.Je continue cet espionnage jusqu’à la voir jouir à son tour. J’espère avoir pu la mettre dans cet état hier soir.Après avoir nettoyé mon sperme qui a giclé un peu partout, je retourne dans ma chambre pour enfin m’occuper de ce que j’ai à faire. En tout cas, je me promets une chose : je la baiserai, et consciemment cette fois !

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32