Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Mon maitre fait de moi sa chose. Chap 02Coucou c’est Nadège, une travestie lyonnaise. Je vais vous raconter la suite de mes aventures. A l’époque j’avais 21 ans et je venais d’être piégée par un dominateur dans la cinquantaine qui m’avait prise en main sans que je ne trouve rien à y redire. Notre deuxième rencontre venait de se terminer et je ne sais comment il avait réussi à pénétrer chez moi sans que je le sache pur me laisser un paquet posé sur mon lit. Trop épuisée pour réfléchir je m’allongeais sur mon lit et m’endormis comme une souche jusqu’au lendemain. C’est mon téléphone qui sonnait qui me réveilla. Je décrochai et reconnu tout de suite la voix de mon maitre.- Alors ma salope je te réveille, tu as bien dormi ?- Oui maitre, répondis je aussitôt soumise à sa voix.- C’est bien, tu vas ouvrir ton nouveau paquet et tu suivras les indications à la lettre, tu as rendez vous dans une heure chez l’esthéticienne, donc dépêches toi salope! Et il raccrocha sèchement me laissant planté là. J’ouvris le colis et lu les instructions. Je devais, après m’être douchée, mettre un string  en dentelle noire puis une paire de bas puis ensuite enfiler un pantalon et une chemise. Je m’exécutais et enfin prête je pris la direction du salon de beauté pour mon rendez vous. J’appréhendais cette séance, car je portais toujours ma cage de chasteté.  Arrivée sur place, je pénétrais tuzla escort dans la salle d’attente, j’étais seule. Une femme arriva de derrière un rideau et d’une voix rauque et sensuel m’appela par mon nom. Elle était grande, les épaules larges couvertes par de superbes cheveux noirs et ondulés. je me levais sans un mot et elle me fit signe de la suivre derrière le rideau. Elle me guida jusqu’à un local ou elle me dit :- vous pouvez tout retirer, y compris les bas et le string, je vous veux à Poil ! Silencieusement, je m’exécutais devant elle essayant de dissimuler ma gêne et la cage que je portais toujours. tournes toi vers moi et montre moi ta cage que je puisse te la retirer, me dit elle en me montrant une petite clé.J’obéis aussitôt trop heureuse de me libérer la queue. Elle me fit allonger et sans un mot commença à m’épiler l’ensemble du corps. elle en profita pour me faire une pédicure et arranger mes sourcils trop broussailleux et masculins à son gout. Ensuite elle me maquilla le visage et finit par me placer une perruque sur la tête. J’étais métamorphosée en une superbe créature, c’est simple je ne me reconnaissais plus. elle m’indiqua un rideau et me dis d’aller m’habiller puis de revenir la voir. Je franchis donc le rideau qui donnais sur une petite pièce servant de vestiaire. là je trouvais une parure de sous vêtements en noire avec bas et tuzla escort bayan porte-jarretelles, string ouvert et soutien gorge, ainsi qu’une robe et des escarpins avec des talons de six centimètres. Enfin prête je sortis rejoindre l’esthéticienne. Celle -ci me fit assoir sur un tabouret jambes bien écartées. Elle mit en place une paire de faux seins sur ma poitrine , un bonnet B puis elle me releva et allongea mon buste sur la table au milieu de la pièce. elle releva ma jupe et me lécha ma raie culière s’attardant sur mon anus. je sentais le plaisir monter en moi. elle se releva et je sentais un sexe s’appuyer contre mon anus et le forcer progressivement. je n’en revenais pas c’était un transsexuel. Elle me défonçai littéralement d’un coup je jouis le premier, ma queue lâchant quatre giclées de sperme sur le sol. elle aussi jouit à son tour, en moi, et je me mis à genoux devant elle pour nettoyer sa belle queue. Elle tenait ma tête et enfonçait son dard au plus profond dans ma gorge. au bout d’un moment elle jouit maintenant ma tête contre son pubis m’obligeant ainsi à tout avaler encore une fois.  Puis je dus laper mon propre sperme au sol. Elle en profita pour m’enfoncer un plug  entre mes fesses et le faire coulisser un peu. Elle me remit ensuite la cage maintenant que ma queue avait débandé. Elle me fit aussi quelques retouches pour le maquillage.- escort tuzla Tu as rendez vous à cette adresse ma belle, ne t’inquiètes pas pour tes affaires et tiens voici ton sac, dit elle en me tendant un sac à main. – Tu as un taxi qui t’attend devant, il sait ou il doit t’amener et sois gentille avec lui, rajouta t’elle en me poussant hors de l’institut. Effectivement un taxi était là, et je montai à bord. Le chauffeur démarra aussitôt et me dit de lire la lettre posée sur le siège à coté de moi.  Dans celle-ci mon maitre me disait d’écarter les jambes et de remonter ma robe pour que le chauffeur puisse me mater. je devais me plier à toutes les attentes du chauffeur et lui obéir comme si c’était lui mon maitre. Je m’exécutais et la robe remontée sur ma taille je m’exhibais. il roula un moment et s’arrêta dans un chemin en terre à l’extérieur là il me fit sortir du véhicule. je me plaçais à genoux devant lui ouvrit son pantalon et me mit à le sucer. Je suais son gland et léchais ses couilles remontant le long de sa queue. Je me faisais l’impression d’être une pute et j’adorais ça. au bout d’un moment il me prit par le bras et me coucha sur le capot. il retira mon plug pour m’enculer avec sa queue. Elle était grosse et longue et ce fut un plaisir. Mes jambes au bout d’un moment se mirent à trembler à force et je pris mon pied sans éjaculer. Il jouit finalement lui aussi entre mes fesses après me les avoir bien défoncées. En se retirant il remit le plug et je dus le sucer pour nettoyer son sexe. Une fois bien propre il me fit remonter dans le véhicule et nous nous dirigeâmes vers ma destination.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32