Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Christina – 4 (nouvelles aventures en Bulgarie)De retour avec un nouveau récit – qui est la continuation des aventures de Julien en Bulgarie.Il y aura encore un dernier épisode, avant de passer sur autre chose…Bonne lecture !Je sors de la cabine de douche et tombe nez à nez face à Elena ! La sœur de Christina est passé dans l’appart, sans que je l’entende entrer, comme il y a quelques jours. Mais aujourd’hui, l’ambiance est différente. Elena me regarde comme amusée, une sorte de lueur brille au fond de son œil… – Elle m’a vu dans le plus simple appareil, ça doit être ça. Mais je sors de la pièce enroulé dans une serviette et je me hâte de filer vers la chambre pour m’habiller en vitesse et partir pour le dernier jour du festival.J’enfile mon T-shirt et Elena se tient dans l’embrasure de la porte. Le même regard amusé et envieux que la dernière fois. Elle s’approche de moi, et prononce quelques mots en bulgare. Je ne comprend pas grand chose, mais je sais que c’est en rapport avec le sexe. Jusqu’à maintenant, la sœur de Christina ne m’avait parlé qu’en anglais, et je suis surpris de l’entendre ainsi, ses yeux plongés dans les miens. Arrivée contre moi, elle agrippe la serviette mise autour de mes reins et la fait glisser au sol. Ses mains entament tout de suite une danse érotique : l’une sous mon T-shirt et l’autre flattant ma verge et mes bourses.- My sister was right… You are so well-endowed…Cette remarque sur ma masculinité éveille un peu plus mon excitation. Ce n’est plus la sœur de ma sublime compagne du moment, mais une femme épanouie et demandeuse pour un moment de plaisir.J’ose une objection :- I will be late, Elena… I need to set up the first screening of the day…- We don’t care, you are with me… And I need you so much.Elle s’agenouille et commence à prendre mon gland en bouche. La pipe est divine, cette femme sait y faire. Une main sur mes fesses et l’autre flattant toujours mes bourses, Elena s’applique maintenant à me sucer sur toute la longueur de ma hampe. Progressivement, ses lèvres se resserrent sur ma tige et vont de plus en plus loin vers mon pubis. Je l’accompagne doucement en y mettant une main au creux de sa nuque. Après quelques minutes de ce traitement, elle se soustrait à mon étreinte. Ses genoux lui font mal et nous passons sur le lit. Elena se déshabille, mais garde sa lingerie. La mère de famille a gardé les formes généreuses que j’avais pu entrevoir l’été dernier dans le bungalow du camping. Ses seins rebondis semblent vouloir s’échapper d’un balconnet trop petit, lui donnant une poitrine de courtisane.Je m’allonge et Elena me reprend en bouche. Elle est quasiment allongée à mes cotés, et je peux la caresser plus facilement. Mes doigts passent sous la dentelle des bonnets, je flatte la rondeur de sa poitrine, et je me dirige vers ses fesses et son sexe. Elena gémit et m’invite d’une mains libre à continuer l’exploration. Dans le même temps, ses talents de suceuse m’amène plusieurs fois au bord de l’orgasme. J’ai juste le temps de sentir la moiteur du sexe féminin avant de canlı bahis şirketleri lui signifier l’imminence de ma jouissance…- Elena, I’m about to cum…- I want to see darling… Give me your cum ! J’ai juste assez de temps et de forces pour me remettre sur mes jambes. Tentant de bloquer au maximum mon éjaculation, je présente ma queue à sa sublime poitrine. D’un regard, elle m’invite à me vider sur son décolleté. Je me masturbe au dessus d’elle, elle empaume mes couilles, nous jouissons de concert. Mon sperme se perd entre ses seins , elle me regarde amusée et comblée… – I was dreaming of this… since this summer !Inutile de préciser que nous sommes arrivés un peu en retard au festival ce jour là ! C’est la dernière journée, et tout s’est passé à merveille. Au final, je me suis plutôt bien entendu avec Yulia, l’assistante de production franco-russe. Notre première rencontre fut tendue, mais c’est le film russe qui a gagné le Grand Prix du festival et les russophones sont ravis de cette nouvelle.A la fin de la cérémonie de clôture, un buffet est organisé pour les happy fews de la haute bourgeoisie de Sofia. Après avoir rangé une partie de mon matériel, je passe une veste un peu habillée pour me mêler à la foule. Elena me rejoint et m’invite à une soirée chez elle, avec seulement quelques amis. Elle me demande aussi d’accompagner Yulia, qui devrait me rejoindre.Yulia arrive, joliment vêtue d’une robe de soirée rouge. Elle est plus petite que ma Christina, mais elle a les mêmes petits seins et la même finesse de corps que mon amante. Le temps de boucler la technique et les bureaux, nous sommes en route pour le penthouse d’Elena et Simon.Nos hôtes nous accueillent chaleureusement, je n’ai pas revu Simon depuis l’été dernier. C’est l’occasion de parler français avec lui et d’évoquer un peu le pays. A côté de moi, s’entend du français. Pris dans la conversation, je n’avais pas vu arriver les derniers convives. Yulia embrasse le couple qui vient d’arriver. Lui est tiré à quatre épingles, très sûr de lui. Une barbe taillée renforce son visage décidé. Sa compagne est plus petite que lui, et ses courbes sont soulignées par une robe très près du corps, blanche, qui contraste avec la couleur caramel de sa peau.- Hadi, Lucie, Welcome !Elena les accueille, nous faisons les présentations. Lucie est franco-egyptienne, hôtesse de l’air sur une compagnie aérienne d’un émirat du Golfe Persique. Elle a rencontré Hadi, son mari lors d’une escale au Liban. Il est un businessman très coté dans l’import export, elle doit enchanter les long voyages des chanceux de la classe affaire d’un A380…Lucie est charmante et me permet à nouveau de parler du pays. Je m’intéresse aussi à sa profession (qui est sans doute l’un des fantasmes les plus répandus chez les mecs) et à son pays de résidence, si loin dans le Golfe. La soirée bat son plein, nous nous amusons beaucoup, l’alcool aidant tout le monde danse et s’éclate. Dans un coin de l’appartement, je surprend Hadi volant un baiser à Yulia la petite russe. La main aux fesses canlı kaçak iddaa ne laisse aucun doute sur les intentions du couple. Lucie me rejoint et regarde elle aussi la scène.- Ils se sont trouvés, ces deux-là…- Mais…- On est un couple très libre… Regarde Elena et Simon là-bas : la soirée va bien se terminer.Le piège était délicieux. Je n’avais jamais participé à une soirée échangiste. Libre comme l’air (même si ma relation avec Christina comptait), j’avais envie de passer le pas et de tenter l’expérience. Seul avec Lucie, je sentais que je pouvais faire le premier pas. Nous nous embrassons, les vêtements finissent par tomber au sol. Tout le monde dans la pièce est nu. Lucie est divinement faite : petite poitrine ronde aux tétons déjà fièrement dressés, taille de guêpe renforcée par des hanches marquées. Elle est assise sur le sofa et j’en profite pour lui ôter son string. Son pubis imberbe surmonte une chatte parfaite, un abricot dont les lèvres dodues n’attendent que ma langue. J’écarte ses jambes musclées pour m’approcher de ses lèvres intimes. L’ouverture de sa fleur dévoile son petit bouton, émergeant à peine de son capuchon. Dans la folie de cette soirée, je décide de titiller directement le berlingot de Lucie. Un “Ohh” de ravissement s’échappe de sa bouche, et encouragé par ma maîtresse, je lui prodigue un bon cunnilingus.Lucie m’encourage par ses cris et par ses gestes, mais elle me repousse, au bord d’un premier orgasme. Je bande déjà fort, elle le voit et att**** un préservatif sur le table basse. Du coin de l’oeil, je regarde la queue de Hadi aller et venir dans la chatte de la petite russe. Je n’aime jamais trop comparer, mais je dois reconnaître que le mari de Lucie est plutôt bien pourvu par la nature. Ces deux-là ont commencé leur partie de baise assez vite ; Yulia est maintenant prise avec autorité par le businessman libanais. Elle est allongée sur lui, jambes écartées et on peut clairement voir le sexe coulisser dans sa petite chatte rose. Lucie remarque mon regard et me fait tourner la tête ; avec un léger sourire, elle me dit tout bas :- Elena avait raison, tu es aussi large que mon Hadi… Mais je sens qu’avec toi, ça va être plus doux ce soir…Je n’ai pas le temps de lui répondre, et elle descend son corps sur mon vit recouvert de latex. Le sexe de Lucie est à l’image de son corps : chaud et étroit. Mon gland marque un temps d’arrêt devant ses petites lèvres, mais elle s’empale très vite sur moi. On se regarde assez intensément et pendant quelques secondes, les cris et les soupirs de la partouze deviennent de plus étouffés. Ce moment est à nous seuls : mes mains accompagnaient sa descente en lui flattant les hanches, elles remontent sur ses petits seins durcis pour inciter Lucie à remonter. Elle renverse sa tête en arrière, je ressens tout le désir de cette sublime femme se donnant à moi. La chaleur de son sexe décuple encore ma libido et j’entame mes coups de reins.Lucie est face à moi, dans la position du lotus, une des mes préférées. Nous entamons notre danse sexuelle, canlı kaçak bahis qui, j’en suis persuadé, va aboutir à notre plaisir. Elle croise à nouveau mon regard, observe autour d’elle et par réflexe, je fais de même… Toute la pièce n’est qu’un grand lupanar ou trois couples font l’amour : Elena et Simon sont très tranquilles, en petite cuillère, se calinant et s’embrassant ; Yulia et Hadi dans une baise très hard et très engagée ; Lucie et moi dans un entre-deux…Le salon de nos hôtes est submergé par les cris d’extase de Yulia, entreprise avec force par Hadi. Lucie n’est pas en reste et exprime maintenant son plaisir. Mes mains passent de ses seins à ses fesses en fonction des mouvements et de l’intensité.- C’est bon ce que tu me fais ! Ouiii… – Lucie, tu es merveilleusement belle quand tu baises un homme…- Chuttt… Tais-toi et continue de me baiser…. C’est si bon !J’accélère ma cadence et Lucie se laisse transporter. Elle crie maintenant quasiment aussi fort de Yulia, quand nous entendons l’orgasme d’Elena et Simon. Les cris d’extase de la mère de famille déclenche chez les deux jeunes femmes un mini-orgasme. Lucie se colle à moi pour savourer le moment, et Yulia se décolle de son amant pour se positionner à quatre pattes.J’ai toujours la tête de Lucie dans mon épaule, elle récupère quelque peu et je vois Hadi pénétrer à nouveau Yulia. Ses grosses mains empoignent les hanches fines de la petite moscovite, et d’un trait il enfile son dard en poussant un râle. Yulia est plaquée, poussée et surprise par l’intromission. Ses petits seins frottent maintenant le tissu de la banquette, son cul est relevé au maximum, comme une offrande à son baiseur d’un soir.Lucie regarde maintenant son mari faire l’amour, je sens son vagin se contracter sur mon sexe. Je l’invite à se relever, et l’accompagne aux côtés de l’autre couple. Lucie est comme hypnotisée par Hadi : ils se regardent et d’un signe il lui indique de se mettre à quatre pattes. Un autre signe pour moi et il m’autorise à revenir dans le sexe de Lucie. Nous sommes maintenant lui et moi dans une sorte de mimétisme, j’essaie de me caler sur le rythme de Hadi pour donner le maximum de plaisir à Lucie. Les deux filles jouissent de concert sous nos coups de reins. Hadi donne quelques claques sur la croupe de Yulia, je n’ose pas aller aussi loin avec les fesses si délicates de mon amante.Soudain, Yulia explose dans un orgasme dévastateur, et Lucie la suit quasi-immédiatement. S’en est trop pour moi, et ma première partouze se conclut par quelques belles salves de semence au fond de ma capote. Hadi n’en a pas fini : il se détache de Yulia pour présenter son sexe à sa sublime femme. Les doigts fin de Lucie font rouler le preservatif sur la hampe et elle embouche le gland. C’est ce geste qui pousse Hadi à l’orgasme, il se vide directement dans la bouche de Lucie.Encore hébété par l’intensité des événements, je regarde ça incrédule… Puis je me rapproche de Yulia, qui reprend ses esprits elle aussi. Alors que Hadi caline sa femme, je caresse Yulia et lui demande si tout va bien. Un petit signe de la jeune russe me rassure, et je la prend dans mes bras, encore chaude et tremblante de son orgasme. Nous nous regardons tous dans la pièce, heureux d’avoir pu partager ces délicieux moments érotiques.A suivre…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32