Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Fantasme… Partie 1 ChloéJe suis tirée du sommeil par un baiser insistant. La bouche de Chloé dévore la mienne et je soupire d’aise en cherchant sa langue.J’ai connu pires comme réveils. La jeune femme est à peine plus petite que moi, collée contre mon corps avec une jambe sur moi et je sens sa chatte humide sur ma hanche. M’embrasser semble l’avoir excitée ou peut-être émerge-t-elle d’un rêve érotique…Tu crois que j’aimerai être comme toi ? Moi je n’en suis pas sûre… C’est plus un fantasme je crois…Je sais de quoi elle parle et je reste un instant sans répondre, réfléchissant à ce que je vais lui dire.Tu as dit que je t’excitais et que me voir soumise et humiliée te rendait dingue… Imagine ceux qui te regarderaient t’exhiber et obéir à tous leurs caprices. Tu aimerais les rendre dingue de toi ? Imagine Marie et Corentin dans le même état que tu l’es quand tu me vois… Mais c’est de toi qu’ils seraient dingues ! Imagine que les exciter autant te ferais jouir toi aussi… Qu’être fessée devant tout le monde te fasse jouir… Je pense que tu adorerais çà. Mais toi seule peut le savoir réellement. Ou il te faudrait tenter cette expérience pour en être sûre. Exciter les autres est très excitant aussi non ? Tu as accepté de goûter au sperme d’un homme pour la première fois n’est-ce pas ? Et pourquoi ? Par curiosité je n’y crois pas trop… Pour me faire plaisir ? Pour m’exciter ? Certainement un peu… Peut-être aussi pour te laisser aller à obéir quand je te l’ai demandé non ? Je penche pour un joli petit mélange de tous ces sentiments. Et avoue que tu t’es sentie un peu soumise et humiliée qu’un mec jouisse sur toi… Et dans ta bouche même si c’est la mienne qui a tout reçu d’abord. Tu as été proche de le faire, très proche. Tu as du t’imaginer tout prendre dans ta bouche non ? Moi c’est un peu ce que j’éprouve… Tout en sachant qu’au fond des choses, c’est mes lèvres qui dominent le sexe qu’elles sucent…Mon léger rire de fin de discours la laisse silencieuse… Mais même à peine éveillée je sens que l’humidité sur ma hanche s’est intensifiée.Je ne te parle même pas de mon état à-moi si tu étais ma belle salope soumise que je pourrais exhiber et fesser quand je le souhaiterais… Rien que d’y penser ça me donne très envie de te dominer… Je n’ai jamais songé à jouer les dominatrices tu sais mais avec toi j’aimerai essayer… Et je pense que j’apprendrai vite à devenir autoritaire pour t’humilier et te faire jouir de l’être… Tu es aussi belle qu’excitante et faire de toi ce que je veux… Vraiment j’adorerai…Elle a ses beaux yeux noirs braqués sur les miens et c’est moi qui reste sans voix et qui baisse les yeux. Chloé sourit en me disant qu’elle est très désireuse de m’exciter et qu’elle aimerait me rendre dingue d’elle avec une petite lueur dans le regard. Amusement ? Défi ? Une douce chaleur au ventre me fait réagir. J’ai vraiment très envie d’elle et même d’abuser de cette femme. Et mon beau discours était sincère, j’ai envie d’essayer de changer de rôle et d’abandonner Juliette la soumise pour dominer cette femme. Mais il y a autre chose. Une première pour moi. Encore… Décidemment Corentin a peut-être raison avec ses théories sur le hasard. Le hasard fait-il vraiment si bien les choses ?Je me lance sans oser regarder ma compagne, lui avouant l’idée qui s’est imposée à moi depuis peu. En fait j’y ai pensé la veille avant de m’endormir dans les bras de Chloé et j’espère que la jeune femme réfléchira à ma proposition. Mais j’espère surtout qu’elle ne la prendra pas mal.J’aimerai que toi et moi… Je n’ai pas envie d’être ton initiatrice pour un petit weekend end… Enfin si mais… J’aimerai que nous nous revoyions… Continuer de se voir mais nous deux seules… Est-ce que tu es d’accord ?Chloé s’est rallongée et ses yeux ne me quittent pas tout le temps que je parle. Puis elle sourit en répondant qu’elle accepte.Mais en as-tu autant envie autant que moi ?… Et pourquoi ne pas essayer d’aller plus loin ? Qu’entre nous se soit plus qu’une simple aventure. De continuer à se voir régulièrement sans que ce soit un rapport de dominatrice à soumise… Ce serait la première fois pour moi. Je n’ai jamais eu envie de ce type de rapport avec une femme. J’ai conscience d’être beaucoup plus vieille que toi et je comprendrai si…J’adore les vieilles salopes moi !Elle ne me laisse pas le temps de réagir et m’embrasse à pleine bouche en murmurant qu’elle plaisante. Puis elle rit doucement et me demande mon âge. Soupire en disant qu’elle fera avec, me préparera mes tisanes au tilleul et une petite laine pour mes vieilles épaules le soir au coin du feu puis elle redevient sérieuse et reste un moment silencieuse.Je ne pensais pas que tu serais tentée par une femme. Pour une histoire avec une femme en tous cas. J’aimerai aussi que ce soit plus que du sexe entre nous. Bien sûr que je veux être à toi… Tu crois que je me serai laissé tenter aussi facilement par cette envie de soumission sinon… Tu m’as tout de suite excitée mais il y a plus. J’ai envie que tu m’apprennes à être comme toi c’est sûr mais ça va plus loin… Tu m’attires beaucoup Juliette. J’aimerai que ça dure au moins un peu… Je pensais te le proposer plus tard.A mon tour je l’embrasse et nous restons silencieuses un petit moment. Je coupe le silence en m’asseyant sur le lit.Bien… Les choses sont plus claires ainsi…Oui et j’en suis heureuse. Mais revenons-en à ce notre discussion de départ… j’aimerai que tu le fasses maintenant.Que je fasse quoi ?Apprends-moi… Fais-moi faire des choses… Enfin tu vois ce que je veux dire…Je ne pensais plus à notre entrée en matière du réveil mais évidemment je voyais très bien ce que désirais ma compagne.Oui je vois… Donc à partir de maintenant tu es ma salope soumise. Et si tu aimes et bien tu le resteras autant que tu veux.J’ai dit cela avec un grand sourire mais ne m’attendais pas au rire de Chloé.Sauf que… Je viens d’y penser… On a oublié que tu es toi-même la « petite salope soumise » de notre chère Marie… J’ai hâte de voir ce qui va se passer. Quel bordel la soumission !C’est notre premier fou-rire et je me prends à penser qu’il y en a aura d’autres…Les volets roulants laissent passer assez de jour mais je ne veux rien perdre du spectacle de Chloé toute nue.Rien ne nous empêche de commencer une première leçon tout de suite.Chloé illegal bahis ne rit plus et ses yeux me disent qu’elle en meurt d’envie.D’abord tu vas ouvrir les volets… Et même tirer les rideaux et ouvrir la fenêtre.Elle esquisse un geste vers la chaise ou sont posés ses vêtements mais je le lui interdis d’un « non ! » sec.Tu ouvres nue ! Tant pis si quelqu’un te voit. Ou tant mieux plutôt !C’est une baie vitrée dotée d’un balconnet à un premier étage. Il fait doux depuis quelques jours, il doit être dans les 07H00 du matin et avec un peu de chance…Tout est ouvert mais personne pour jouer au voyeur. Chloé est debout, immobile et je lui demande d’aller sur le balcon et de s’adosser à la balustrade. Elle s’exécute sans sourciller.Je la contemple un moment, et lui dit qu’elle a le plus beau cul que j’ai pu voir. Quand elle se retourne vers moi, je reste la regarder sans parler. Chloé est très jolie et superbement faite. J’en serai presque jalouse.Tu viens me rejoindre sur le lit… Tu te mets à quatre pattes ! Je veux tes fesses tournées vers le balcon. Tu sais pourquoi ?Chloé a répondu qu’elle le savait d’une petite voix enrouée en adoptant la position que je lui donne.Et sans que je n’aie à chercher quoi dire, mes ordres fusent.Cambre-toi ! Jambes écartées ! Je veux tout voir de toi ! Et imagine que quelqu’un d’autre jette un œil dans notre chambre… Mains sur tes fesses et écartent les ! Ecarte-toi plus ! Montre-moi tout ! Montre-nous tout ! Peut-être que quelqu’un d’autre que moi regarde aussi maintenant… Tu aimerais ? Tes doigts près de ton petit trou ! Plus près ! Ecarte-toi les fesses !Chloé, tête baissée et joue sur le drap ne bouge plus. Et je la laisse ainsi, sachant qu’elle m’imagine la regarder s’offrir. J’entends son souffle oppressé et je comprends qu’elle est très, très excitée.Il suffirait d’un peu plus et elle pourrait jouir ainsi. Je la laisse exposée en lui détaillant ce que je regarde d’elle, ses fesses ouvertes, son anus et sa chatte trempée. Le bruit de la gifle résonne sur sa fesse gauche et Chloé pousse un petit cri, et un autre quand ma main claque son autre fesse. Deux claques assez fortes pour que son joli cul rougisse.Ton majeur droit… Pose-le sur ton petit trou. Juste posé ! Obéis ma belle… Tu te verrais mouiller ! Tu coules ma chérie tu sais ! Tu aimes ça hein !Chloé est dégoulinante de mouille et des doigts j’en prélève un peu sans pénétrer sa chatte, tout en lui demandant si elle sait ce que je vais faire de mes deux doigts. Elle a du mal à parler mais arrive à répondre qu’elle le sait. Je lui demande de me le dire et de me le dire avec des mots très crus.Tu vas me doigter l’anus…Une claque sur chaque fesse, deux petits cris… Puis deux autres plus fortes qui doivent pincer fort la chair rougie de son joli cul bien ferme.Ne crie pas ! Très crus j’ai dit ! Je vais te doigter ton joli cul de petite salope… T’enculer avec mes doigts et les retirer pour te les faire sucer ensuite. Puis je recommencerai à te doigter le petit trou et je les sucerai pour te goûter aussi. Répète-moi tout ça en ajoutant que tu es ma salope soumise… Allez dit le salope !Tu vas me doigter le cul… Ooooooooh mon dieu…Chloé se tord sous l’orgasme, ses doigts crispés près de son petit trou, s’écartant sans même le faire exprès, cambrée et si excitante que je dois me retenir pour ne pas me jeter sur elle pour la prendre dans mes bras.J’avais raison non… Tu es terriblement excitante et tu as jouis comme une vraie salope soumise. Maintenant répète ce que je vais te faire… Obéis ma belle !Un nouvel orgasme empêche Chloé de m’obéir. C’est réussi. Parler de ce qu’elle rêve qu’on lui fasse fait jouir mon apprentie soumise une première fois. Elle n’en revient pas et me dit qu’elle pensait que c’était impossible. Qu’elle ne comprenait pas que je puisse jouir sans même que l’on pose une main sur moi.Papoter c’est très bien mais passons aux actes ma belle…Mes doigts à nouveau pleins de sa mouille se posent sur l’anus de la jolie brune qui s’écarte toujours. Puis doucement s’enfoncent… Ressortent pour s’enfoncer encore… Chloé refuse de les sucer quand je les lui propose et reçoit une claque sur la joue et une autre, bien plus forte sur chaque fesse.C’est bien du défi que je lis dans ses yeux quand j’insiste à nouveau pour qu’elle suce mes doigts. Puis de la surprise quand je lui dis qu’elle n’a pas refusé de prendre la queue de Corentin dans sa bouche alors qu’il venait de sodomiser sa femme.Elle ne le savait pas… Dit qu’elle ne me croit pas et fini par accepter la vérité quand je la lui répète. Cette fois elle ne refuse pas et suce mes doigts. Et nous recommençons… Son beau cul doigté, mes doigts qu’elle suce ensuite. Et elle aime ça ma petite soumise.Elle est toujours à quatre pattes et je continue à l’enculer de mes doigts. Chloé a un cul superbe et elle adore l’offrir. Je lui demande de me regarder quand je suce mes doigts…Je lui dis que je vais recommencer à l’enculer, puis sucer de nouveau mes doigts. Ce que je fais. Et elle jouit encore sans que je le lui demande.Je ne pensais pas que ce serait si facile et du coup ne comprend pas que si peu de femmes puissent jouir de cette manière. Ou j’ai beaucoup de chance avec Chloé.Mais l’imagination est si puissante que si certaines tentaient l’expérience…A toi maintenant… Occupe-toi de moi !Chloé n’hésite plus et refait les mêmes choses que je viens de lui faire. Me doigtant profondément comme je le faisais pour elle.Suçant ses doigts avec application, recommençant et me les présentant pour que je les suce et m’avouant même qu’elle se retient de jouir tellement ce petit jeu l’excite.Tu es très obéissante… Maintenant… Je te veux en 69 ! Tes fesses vers le balcon. Mais je ne vais pas te toucher… Juste te dévorer des yeux pendant que tu restes au-dessus de moi et que tu me lèches !Elle mouille et j’adore regarder son sexe trempé. Je me contiens mais l’envie de coller ma bouche à sa chatte et de la lécher est forte.Je résiste à la tentation de poser et d’enfoncer ma langue sur son petit trou et je ne peux m’empêcher de lui dire de descendre sa langue sur le mien et me concentre sur ce qu’elle me fait.Je lui demande de me lécher alternativement sexe et anus et Chloé obéit. Quand d’une voix voilée par le désir elle me dit de lui faire illegal bahis siteleri la même chose, je lui réponds qu’elle n’a pas à demander et je me concentre sur ses caresses.Je prends mon temps et cela dure un long moment.Langue sur mon clitoris… Et tu… Tu enfonces un doigt dans mon petit trou… Je veux jouir…Chloé est boudeuse.Elle n’apprécie pas que je l’empêche de jouir et le montre en faisant la tête. Ce qui m’amuse et je le lui dis.A mes deux questions elle répond « non » et je lui dis que nous allons donc devoir y remédier.La jeune femme est assise le dos collé à la tête du lit ses mains dans le dos et doit attendre patiemment que je revienne. Je sais qu’elle obéira comme je sais qu’elle sera très vite accroc aux petits jeux de la soumission pour peu qu’ils soient bien menés.Je n’ai pas à chercher longtemps pour trouver ce que je cherche dans la salle de bain de nos hôtes. Puis je prends tout le temps de me doucher en prenant soin de ne pas faire trop de bruit.La porte de la chambre à peine refermée, Chloé qui est restée j’en suis sûre dans la position que je lui ai imposée me dit qu’elle a changé d’avis et qu’elle ne veut pas.Tais-toi ou je t’envoie comme tu es sur le balcon referme la fenêtre et t’y laisse toute la matinée. Tu feras ce que je veux ! J’en ai eu envie dès que je t’ai vue nue ! Mais avant que je te fasse belle, tu vas commencer par te concentrer sur ce que je vais te faire. Tu n’en es pas convaincue mais tu jouiras ma chérie… C’est promis !Tout ce que je peux faire avec ma bouche, mes lèvres, ma langue et mes dents sur les pointes de seins de Chloé a été fait.Ma jolie brunette n’est pas restée insensible, a commencé à se trémousser puis se tortiller tandis que je m’occupais de ses seins et leurs pointes dures et dressées.Elle n’a pas cessé de répéter que c’était bon, de gémir et de pousser des soupirs de contentement, finissant par me demander de la doigter pour qu’elle puisse jouir.Tu vas jouir ma belle… Mais uniquement du plaisir que tu éprouves ainsi… Tes seins sont sensibles et te faire jouir pour la toute première fois en m’occupant seulement d’eux… Ça m’excite trop !J’embrasse ma compagne en l’encourageant à se concentrer sur ce que je lui fais tandis que mes mains caressent les deux gros globes fermes de sa poitrine, que mes doigts pincent doucement d’abord puis plus fort ses gros tétons érigés.Elle halète quand mes doigts tirent encore plus fort et que mes mains entreprennent un mouvement de balancier. Je fais bouger ses beaux seins de gauche à droite et de bas en haut en les tenants par leurs pointes.Chloé geint doucement, me dit que je lui fais mal mais je lui interdis de bouger son torse pour essayer de suivre le mouvement de sa poitrine.Je relâche un peu la pression de mes doigts sur ses tétons mais augmente l’ampleur des mouvements de balancier en tirant plus fort et en demandant à Chloé si elle aime que je lui fasse mal.Elle ouvre les yeux pour me répondre « non » mais son regard prouve le contraire. Je pince et tire un peu plus fort et ses seins en sont doucement ballotés.Elle se cambre et geint plus fort, me répète qu’elle veut que j’arrête, que je lui fais mal…Sans la moindre parcelle de colère dans la voix et surtout sans esquisser le moindre geste pour m’en empêcher, laissant sagement ses mains dans son dos.Petite menteuse ! Bien sûr que tu ça aimes salope ! Et tu as honte d’aimer que je te fasse mal… Tu rougis petite salope… Allez lâche-toi !Je suis surprise de la v******e avec laquelle elle se tord quand l’orgasme la secoue. Chloé a voulu contenir son cri de plaisir mais son mouvement brusque n’allant pas dans le sens de mes doigts lui a fait un peu trop mal cette fois. Cri de plaisir mêlé de douleur.Aussitôt mes doigts se font plus doux, continuant à étirer doucement les tétons sensibles.Tu vas jouir encore ma chérie… Fais-moi plaisir… Et plus tard je t’apprendrai à jouir de la même façon mais tout en douceur.Chloé se cambre une nouvelle fois sous un orgasme, essoufflée et murmurant « Oh c’est bon… C’est pas possible… C’est pas… ».Un peu avant que je m’occupe à la faire jouir en m’occupant de ses seins, Chloé m’avait dit qu’elle n’avait jamais joui de cette manière.Et c’était maintenant chose faite. Ma deuxième question portait sur son pubis.L’avait-elle déjà eu totalement lisse ?Encore, elle avait répondu par la négative.Chloé m’a demandé plusieurs fois de ne pas le faire, qu’elle n’en avait pas envie, qu’elle promettait de faire ce que je voulais sauf cela… Je ne réponds pas en préparant ce qu’il me faut. Ma compagne insiste et esquisse un mouvement pour quitter le lit. Je la retiens d’une main, la lâche et la gifle sans lui faire mal.Je veux ta petite chatte lisse et douce ! Et tu vas m’obéir ! M’obéir t’excite ne dit pas le contraire. Dit le que m’obéir t’excite !T’obéir m’excite…Tu vas répéter ce que je dis… T’obéir m’excite Juliette. Fais de moi ce que tu veux. Je suis ta salope obéissante.En répétant mes paroles, Chloé à bien faillit jouir une nouvelle fois. Et je le lui précise.Je vais te faire belle… Tu vas aussi connaitre des sensations nouvelles quand on te caressera et tu ne le regretteras pas. Sauf quand ça va repousser. Mais si tu gardes l’habitude de te garder lisse, ça fini par ne plus démanger à la repousse du poil. Enfin, moi ça ne me démange plus.Tout est en place. Une petite bassine d’eau maintenant tiède, un rasoir, une bombe de gel à raser et mes pinces à épiler sont disposés sur le lit à côté d’elle. J’ai préféré entreprendre cette petite affaire intime dans notre chambre pour éviter de déranger le couple qui nous reçoit.Et dans la salle de bain, nous ne serions pas tranquilles. Chloé est allongée sur le lit, les fesses sous nos serviettes de bains, jambes largement ouvertes.Une paire de ciseaux à la main, je taille précautionneusement dans les poils noirs, désépaississant lentement sa toison de jais. Puis c’est l’eau sur son mont de Vénus et ma main enduite de gel qui le masse doucement. Le rasoir remplace les ciseaux et le plus gros est très vite fait.Encore de l’eau pour rincer et y voir plus clair et il ne reste qu’à faire très attention à ne pas la blesser pour dégager les lèvres des quelques poils qui restent.Je demande à la jeune femme de relever les jambes et je m’occupe des quelques canlı bahis siteleri poils autour de son anus. Il y en a très peu mais ce n’est pas très joli. Je lui explique que pour moi, je le fais en utilisant une crème dépilatoire en étant extrêmement prudente. Un dernier rinçage et le résultat est parfait.C’est terminé… Tu as été très obéissante. Tu es très excitante ainsi et tu me donnes envie de goûter au fruit de mon travail.Plusieurs fois ma bouche s’est éloignée laissant Chloé au bord de l’orgasme jusqu’à ce qu’elle me supplie de la faire jouir.Tu veux jouir ma belle ? Tu peux… Mais toute seule comme une grande… Interdiction de te toucher.Maintenant au-dessus d’elle, la langue de ma jolie soumise se promenant de mon anus à ma chatte, je lui ordonne d’arrêter quand je sens monter le plaisir.Maintenant tu vas enfoncer ta langue dans ma chatte et l’y laisser jusqu’à ce que je te dise de m’écarter les fesses et de me lécher le cul… Je jouirai quand tu me lècheras comme une salope obéissante. Allez !J’ai parlé crûment exprès, sachant l’effet que les mots crus avaient sur moi et sur elle maintenant.Chloé est très excitée et sa bouche est contre mon sexe trempé, sa langue bougeant en moi. J’espère que me voir jouir lui donnera envie de m’imiter.Ecarte-moi… Mes fesses… Ta langue ma belle… Mon petit trou… Maintenant ! Et jouis salope… Jouis…Quand je jouis enfin, Chloé laisse échapper un cri étouffé par mes fesses collées à sa bouche et je vois ses jambes s’écarter plus encore qu’elles ne l’étaient et son corps se convulser.Allongées côte à côte, nous nous laissons le temps pour reprendre nos esprits. Puis j’explique à Chloé comment je vois les choses pour la journée.Soit nous avouons ses désirs de soumission à Marie et Corentin. Soit nous gardons notre petit secret et attendons de nous retrouver seules pour nos petits jeux. C’est à elle de prendre la décision.La réponse de Chloé est évasive mais après tout pourquoi pas… Elle a juste dit « Nous verrons bien… ».Nos petites folies ont pris une bonne heure et j’ai entendu le bruit de la douche il y a un moment.Et la voix de Corentin qui a son tour vient de quitter la salle de bain. Il est temps de nous lever et je quitte le lit.Je file reprendre une douche et te laisse la place.J’ai faim en plus !N’oublie pas que tu dois rester à poil Juliette ! Et crois-moi… Je vais me venger tu sais ! Tu vas me payer les longues minutes de frustration que tu m’as fait subir.J’avais complètement oublié mon rôle de soumise. Chloé me regarde en souriant, un mélange d’amusement et d’excitation dans les yeux.Debout devant la baie ouverte, je découvre un homme appuyé à la rambarde de son balcon séparé du notre d’une petite quinzaine de mètres environ.Aucun moyen de savoir depuis combien de temps il est là et ce qu’il a vu mais il a les yeux braqués sur moi.Un instant décontenancée, je prends le temps de savourer la honte qui me monte aux joues et la chaleur qui me prend le ventre.Pour mon imagination débordante, ce type a tout vu depuis le début. Le voyeur ne peut plus ignorer que je l’ai vu moi aussi. Je me sens mouiller de nouveau.Tu te vengeras dis-tu ! C’est de bonne guerre… Mais nous sommes toujours dans la chambre, seules et pour le moment tu restes ma petite salope obéissante. Exact ?Chloé acquiesce de la tête en s’étirant langoureusement.Tu as encore envie de soumettre ta petite salope ?Oh oui ma chérie… Tu m’écoutes et ensuite tu obéiras sans sourciller. Tu vas aller sur le balcon, debout, jambes écartées et te caresser. Face à la rue !Chloé se lève et fait un pas vers le balcon avant de s’immobiliser en lâchant un « oh la vache !Depuis quand il est là… ».Je lui réponds que je n’en sais rien mais qu’elle doit m’obéir. Du défi dans les yeux noirs.Pas sur le balcon… Je le fais ici mais pas sur le balcon…D’accord… Mais tu m’obéis en tout !Et Chloé me prouve que je ne m’étais pas trompé. Chacune de mes demandes est réalisée. Elle exhibe ses seins et les caresse face à notre voyeur.Reste un moment à étirer ses tétons. Se tourne, se baisse jambes largement ouvertes pour s’écarter les fesses des mains. Se retourne encore face à l’homme, écartant son sexe des doigts et se pénétrant pour se caresser. Je mouille encore à la regarder s’exhiber et n’y tenant plus lui demande de venir se mettre à quatre pattes sur le lit fesses vers le balcon.Je reste debout près du lit, une jambe levée, un pied sur la couette tandis qu’elle me mange en se caressant. Je lui interdis de jouir juste avant de me laisser aller sous les caresses de sa bouche.Satisfaite, je m’assois sur le lit et la laisse continuer à se branler.Maintenant tu te retournes vers lui. Je veux que tu le regardes en jouissant. Tu ne fermes surtout pas les yeux. Je veux que tu le voies te regarder jouir. Et je veux qu’il puisse voir le joli minois de ma petite salope pendant son orgasme.Chloé jouit les yeux rivés sur notre voisin de balcon et sans lui laisser le temps de récupérer, je lui demande de se retourner pour lui présenter ses fesses et de doigter son joli cul.Elle a le plus grand mal à retrouver son souffle et murmure « Non pas ça s’il te plait… ».Obéis ou tu vas le faire sur le balcon. D’abord un doigt, quelques allers retours… Et un deuxième doigt… Obéis ! Tu te branleras la chatte ensuite de l’autre main et tu te feras jouir. Allez salope !Je me suis décalée, allongée sur le lit et je me branle moi aussi cuisses ouvertes face au voyeur.Voyeur étant un grand mot puisque nous nous exhibons. Il doit se régaler.Deux salopes l’une à quatre pattes cuisses écartées se doigtant chatte et anus et l’autre allongée et offerte se caressant. Toutes deux le faisant pour lui.Tout en me caressant, je le dis à Chloé et elle gémit longuement avant d’être bousculée par un autre orgasme. Je ne jouis pas, me retenant pour vérifier quelque chose. Je quitte le lit et avance vers le balcon.Coups d’œil prudents à droite et à gauche m’assurant qu’il n’y a personne d’autre. Notre voisin d’en face est seul. Personne d’autre. Je m’avance sur le balcon, souriant au voyeur.Viens ici ma belle !Chloé est debout à côté de moi la bouche sur mon téton gauche et ses doigts sur l’autre, me doigtant de l’autre main. Je lui demande de lécher ses doigts sortis de ma chatte en regardant l’homme et ne tenant plus, la presse de recommencer à me doigter.Je me cambre sous la vague quand elle le fait.Fait lui coucou de la main et on rentre.Douches et petits déjeuners. Enfin j’espère que notre couple dominateur nourrit leurs soumises parce que nous mourons de faim…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32