Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

suis je une salope 3La fin de journée se déroula dans le calme. Je ne pouvais pas m’empêcher de penser en croisant les regards de mes collègues, que tout le monde était au courant de ce qui s’était passé durant la pause déjeuner, même si on était seuls lui et moi. Salomé, la fille sage, se vantant toujours d’une fidélité irréprochable, bien sous tous rapports et un peu moralisatrice sur les bords venait officiellement de faire cocu son fiancé qu’elle aimait par dessus tout. Et pas avec n’importe qui, s’il vous plait, bonjour la réputation, si ca venait à se savoir. Par SMS, j’ai demandé a mon patron de venir chez moi pour 20 heures, si ça ne posait pas de problèmes, ça nous laissera le temps de se changer, ce qu’il a accepté. Comme à l’accoutumée, en rentrant, je passais chez ma soeur, mais pas pour lui emprunter des fringues pour le boulot, j’avais une autre motivation. Elle a 27 ans, elle est mariée depuis 4 ans, rousse, cheveux frisés, juste un peu plus grande que moi, et physiquement nous sommes assez ressemblante à certaines exceptions près, surtout au niveau des yeux, elle, elles les a verts, et dame nature s’est montrée plus généreuse avec elle en terme de poitrine. Elle a toujours affiché son 95 C avec une immense fierté. Et après une courte discution, je me jetais à l’eau.-Frangine, j’ai besoin de ton aide, s’il te plait, il me faut des fringues, mais pas pour le boulot.-Tu fais chier, qu’est ce que tu veux encore ? M’interrogea t elle avec un ton faussement blasé.-Voila, est ce que tu as des tenues, je dirais, plutôt sexy ou affriolantes ? Begayai je. Je te les nettoierais comme d’habitude, tu le sais.Elle me regardait avec des yeux ronds comme des soucoupes.-Toi tu veux mettre ce genre de fringues ? C’est pour cet abruti de Denis, j’imagine ? Quand est ce que tu vas te décider à le plaquer ? Soupira t elle. Tu mérites bien mieux que lui, continuait elle pleine d’assurance, toujours persuadée de ce qui était le mieux pour moi. Les parents et certains de nos amis te l’ont déjà dit, il me semble, non ? Il te rend pas heureuse, ce mec !-Bon, écoute, c’est pas pour Denis, mais pour un autre mec. Déclarais je rougissante, les yeux fuyants.-Oh putain, tu déconnes ? S’exclamait elle, la joie se faisant ressentir dans ses mots. Attends, attends, assieds toi ici, ma belle, tu as des choses bahis firmaları à me dire, je crois. Me dit elle me me designant une chaise pour s’asseoir face à moi, sans me laisser une seconde pour en placer une. Dis tout à ta grande soeur adorée, je t’écoute. Continuait elle en me prenant les mains, visiblement euphorique, dans l’attente de mes révelations.Sans mentionner la personne désignée, le faisant juste passer pour un collègue de boulot, je racontait mon histoire, inventant un nom pour un collègue qui n’existait pas, mais en lui assurant qu’il ne s’agissait pas de mon fiancé actuel, et que je voulais l’accueillir chez moi d’une façon spéciale, lui donner chaud.-Génial ! Lui, au moins, tu le vois, pas comme cet éspèce de trou du cul ! Et en plus, tu m’as déjà dit que tu éprouves le besoin d’utiliser un gadget pour te donner du plaisir ce qui en dit long sur les capacités sexuelles de l’autre con. Ok, alors amène toi par ici, je vais te faire une petite sélection, et je te laisserais choisir ! Me dit elle en me prenant par la main pour m’entrainer dans sa chambre.En fouillant dans son armoire, elle me sortait une guêpière blanche avec porte jarretelles assortis, un cosplay d’infimière, un autre de soubrette, un ensemble soutien gorge noir et shorty assorti, les deux transparents, entre autres qu’elle déposait sur le lit. En regardant tout ça, je me sentais affreusement gênée et me rendais compte que certains choses se devraient de rester secrètes. C’est pas pour rien qu’on appele ça de la lingerie intime, mais ma soeur est bien plus délurée que moi à ce sujet, ça ne faisait aucun doutes.-Ecoute, les cosplays, on va éviter, hein, je veux juste lui donner un peu chaud, lui dis je, ne sachant plus ou me mettre… OH, c’est quoi, ça !?Mes yeux ont été attirés vers un chemisier noir transparent, et une jupe plutôt mi longue en simili cuir qui devrait m’arriver à environ mi cuisses.-Et ca, je peux ? Demandais je en prenant les affaires dans l’armoire. J’ai un soutien gorge noir, et je peux mettre des collants…-Non, non, non, non, oublie les collants, ma jolie ! Avec ces fringues la, si tu veux lui donner chaud, mets des bas auto fixants, c’est radical ! Assurait elle en les sortant d’un tiroir pour me les donner. Mais pour répondre à ta question, oui, tu peux !-Attends, je veux lui kaçak iddaa donner une image de moi qui sait se montrer sexy, pas ressembler à une actrice de films de cul.-Tu te fous de moi ? Suis mes conseils, et je peux t’assurer qu’il n’aura pas chaud, il va bruler et il n’aura qu’une envie, c’est de te grimper dessus au moment même ou tu vas ouvrir la porte. Et surtout, n’oublie pas de prendre un timbre de voix sexy quand tu lui souhaites la bienvenue, sans oublier un regard provoquant. Je peux t’assurer que tu ne conserveras pas tes fringues très longtemps. Mais pour en revenir à Denis, t’es certaine que c’est pas pour lui, tout ça ? Me demanda t elle avec un air devenu subitement suspicieux.-Non, il taffe ce soir, il n’est pas dispo avant un moment, on se voit peu et le pire, c’est qu’on ne vit toujours pas ensemble depuis le temps. On est pourtant ensemble depuis 2 ans, t’imagine ? Dis je avec regret.-Tu sais quoi ? Me dit elle en mettant ses mains sur mes épaules. Ce soir, éclate toi comme une vraie folle, ou salope, ou choisis le mot qui te convient, laisse l’autre de coté, oublie le, et passe une bonne soirée, ok ? Par contre, évite de faire des taches sur la jupe ou le chemisier, s’il te plait, c’est tout ce que je te demande.-Je ferais gaffe, c’est promis ! Merci pour tout ! Dis je en mettant les fringues dans un sac en plastique.-Pour la voix, parle avec une voix légèrement plus grave, comme si tu murmurais, sans oublier le regard, c’est primordial. Un peu comme ça !Joignant le geste à la parole, elle plongea sa tête en avant et se redressa en me regardant d’un air que je qualifierais de sérieux.-Bonsoir, Monsieur, je vous attendais. Murmurait elle presque elle en levant un sourcil tout en maintenant son regard dans le mien. Entrez, je vous en prie.Je déglutis bruyamment. Si j’avais été lesbienne et si elle n’avait pas été ma sœur, elle m’aurait fait de l’effet, à n’en pas douter.-T’as vu un peu ? C’est ça que tu dois faire. Et bon, ok, j’ai pas mis tout ce que j’avais, sinon, tu vas risquer de me violer sur place. Riait elle.-Oui, oui, j’ai vu, merci.. En tout cas, tu sais te montrer persuasive.-Voila le mot que je voulais que tu prononces ! La persuasion, Salomé. C’est le secret de toute réussite ! Déclara t elle.-Merci encore pour tout, je te rendrais tout ce week-end, ça kaçak bahis ira ?-Impec ! Maintenant, faut que tu partes, je vais chercher ta nièce à la crèche.-Embrasse les pour moi, je parle de ma nièce et ton mari, évidement.-Promis !Je quittais ma soeur et ressassais les conseils qu’elle m’avait donné sur la route en rentrant chez moi. Je regardais l’heure sur mon portable et me dépechais de rentrer en me rendant compte que je n’avais plus qu’une heure et demie pour me préparer. Je pouvais sans nul doute me fier à elle en cas de besoin, c’etait ça d’avoir une soeur plus grande et plus experimentée au point de vue sexuel. Je prenais ma douche, me séchais les cheveux, me coiffais et essayais les fringues de ma soeur. Le chemisier transparent était parfait, mais je lui trouvais un je ne sais quoi qui clochait et après avoir examiné le problème dans le miroir, je décidais d’ouvrir un ou deux bouton afin de laisser un joli décolleté qui montrait juste ce qu’il faut. J’enfilais string et la jupe qui se révellait, comme je le pensais, exactement à la bonne hauteur, mis mes bas et chaussures à talons ce qui me rehaussait, et décidais de m’exercer pour prendre un timbre de voix des plus sexy avec le regard qui accompagne. Je tentais différentes coiffures, et choisis de laisser mes cheveux détachés. Je me sentais belle et prête à accueillir mon invité.Après un léger brossage de dents, je commençais à préparer un petit apéro afin de parfaire la soirée. Je vérifiais également que mon vibromasseur était bien caché, mis deux ou trois capotes sous l’oreiller, et me voià fin prête pour une soirée qui s’annonçait merveilleuse, sous le signe du sexe uniquement, peut être, mais je suis certaine qu’elle allait s’annoncer merveilleuse. Je regardais l’heure sur mon portable qui affichait 19h58. Plus que deux minutes et il sera en retard. Je me plçais derrière la porte, prête à lui ouvrir avec la façon la plus sexy qui soit. Mon excitation grandissait à mesure du temps, je ressentais des papillonnement dans le ventre, chose qui ne m’était plus arrivé depuis longtemps. 19h59, mais qu’est ce qu’il fout, enfin, il le fait exprès de me faire attendre ? Et à 20h00 tout rond, et la sonnette retentit. Enfin ! Après avoir regardé de qui il s’agissait à travers le judas, au cas ou, je constatais rapidement qu’il s’était changé pour un jean et une chemise à manches courte bleue. Je posais la main sur la poignée, et la tournais pour lui ouvrir, je n’avais plus qu’une minuscule seconde pour prendre le regard de braise que j’avais choisi.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32